Japon Passion de sylv1

Posts Tagged ‘religion

Nichiren

Posted on: 12 avril 2011


Note de sylv1,adm.

Un moine célèbre, dont l’influence  » résistait au temps ».On dit qu’avec ses prières il était capable d’apaiser une tempête….

Source image: http://rinconquepiensa.wordpress.com/2010/01/

 

article source:http://fr.wikipedia.org/wiki/Nichiren

Statue de Nichiren devant le Honnō-ji à Kyoto

Zennichi-maro (善日麿) dit Nichiren (日蓮) (1222-1282) est un moine bouddhiste japonais fondateur du bouddhisme de Nichiren parfois appelé « école du lotus ».

La suite:

vidéos youtube:

Nichiren Shoshu

Nichiren Buddhism Daimoku (6 beats)

Publicités

http://picasaweb.google.com/lh/photo/pUAEwGTe017EQ61ntnoQIA

Source image: http://picasaweb.google.com/lh/photo/pUAEwGTe017EQ61ntnoQIA

Source article: http://regagnon.com/blog/2008/10/31/daibutsu-kamakura/

Kamakura, ancienne capitale japonaise, est célèbre pour son grand nombre de sanctuaires shintoïstes et de temples bouddhistes. L’un des temples bouddhiste les plus connus est le Kōtoku-in car on y trouve un daibutsu (un grand Bouddha).

Le Daibutsu

Le daibutsu a été achevé en 1252. Il était autrefois à l’intérieur d’un énorme hall, mais le bâtiment qui l’abritait a été détruit par un tsunami en 1495. Il siège donc depuis à l’extérieur.

Le daibutsu est fait de bronze. Il mesure 11,4 mètres (Wikipedia rapporte 13,35 mètres, mais ils comptent peut-être le piédestal) et pèse 850 tonnes. Cette statue est basé sur une plus grande située à Nara (ancienne capitale). N’étant jamais aller à Nara, je n’ai pas pu le constater, mais l’opinion générale est que le daibutsu de Kamakura est plus esthétique.

Le visage du daibutsu

La suite:

Source article:  http://lejaponetmoi.blogspot.com/2006/06/japon-kamakura-daibutsu.html

 

Le Daibutsu - grand bouddha - de Kamakura

Kamakura Daibutsu

Encore une statue certes, mais pas n’importe laquelle ! Au Japon, un daibutsu désigne une représentation de bouddha de très grande taille. Celui de Kamakura est le deuxième plus grand du sol nippon juste après celui du Tôdai-ji de Nara. Du haut de ses 11,4 mètres, il regarde impassible le flot incessant de touristes et autres pélerins venus de toute part de l’archipel.

Le Daibutsu - grand bouddha - de KamakuraLe Daibutsu - grand bouddha - de KamakuraLe Daibutsu - grand bouddha - de Kamakura
Impassible car après tout, que représentent quelques centaines de touristes quotidiens face aux flots, réels ceux-là, du tsunami qui a emporté sa demeure en 1495 ? Pas grand chose vous en conviendrez, et ce ne sont certainement pas ses 850 tonnes de bronze fondues à sa naissance (1252) qui vous feront changer d’avis.

La suite:

Liens externe:

http://www.larousse.fr/encyclopedie/ville/Kamakura/126471

http://picasaweb.google.com/lh/photo/YQv1ptDjBt41UnAxpNMPzQ

http://www.esperer-isshoni.fr/spip.php?article378

vidéos:youtube:

03 Kamakura Daibutsu

KAMAKURA : ENGAKU-JI – Kita-Kamakura à Daibutsu (part 1) – 16.10.2010

Daibutsu in Kamakura – Great Attractions (Kamakura, Japan)

Torii

Posted on: 22 mars 2011


Source image:http://www.legaijin.com/2010/12/10/religion/

Article source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Torii

Un torii (鳥居, torii?, litt. « là où sont les oiseaux ») est un portail traditionnel japonais. Il est communément érigé à l’entrée d’un sanctuaire shintoïste, afin de séparer l’enceinte sacrée de l’environnement profane.

Du fait de sa fonction de séparation symbolique du monde physique et du monde spirituel, chaque torii traversé lors de l’accès à un temple doit être retraversé dans l’autre sens afin de revenir dans le monde réel. Il n’est pas rare de voir des japonais contourner un torii lorsqu’ils ne pensent pas repasser plus tard par cet endroit.

Autre article, source: http://dame.chatouille.free.fr/?p=257

Torii

16 janvier 2008 in

Un torii (鳥居, torii, litt. là où sont les oiseaux (premier caractère « oiseau », second caractère, « se trouver »)) est un portail traditionnel japonais. Il est communément érigé à l’entrée d’un sanctuaire shintoïste, afin de séparer l’enceinte sacrée de l’environnement profane.

Du fait de sa fonction de séparation symbolique du monde réel et du monde spirituel, chaque torii traversé lors de l’accès à un temple doit être retraversé dans l’autre sens afin de revenir dans le monde réel. Il n’est pas rare de voir des japonais contourner un torii lorsqu’ils ne pensent pas repasser plus tard par cet endroit.

Source image, croquis: http://www.aquajardin.net/forum/sutra37375.htm

Liens externe:

http://www.woodsshop.com/Japanese/Torii-Gate/Build-Torii-Gate_.htm

http://www.instructables.com/id/Construct-a-Japanese-Torii-Gate-for-Your-Garden/

http://fr.academic.ru/dic.nsf/frwiki/1508830

http://zh.wikipedia.org/wiki/File:Nikko_Toshogu_Outer_Torii_M3032.jpg

Vidéo youtube:

Japan Shinto Shrine Gate Japanese Jinja Torii Tori Mon

Source image:http://www.hikejapan.com/japan/japan8.html

Hongan-ji

Posted on: 22 mars 2011


Source image:http://media.photobucket.com/image/

Anonyme
Salle Amida
Temple
1895
Le Honganji tire ses origines du mausolée de Shinran, construit en 1272 à Ôtani (est de Kyôto) par ses disciples, avec l’aide de sa fille cadette Kakuhsin-ni et de son mari Zennen-bô. La suite:
Autre article source:

Honden, or main hall, of Higashi Hongan-ji, Kyoto Honden, ou hall principal, de Higashi Hongan-ji, à Kyoto

Hongan-ji ( 本願寺 Temple of the Primal Vow ? ) , also archaically romanized as Hongwanji, is the collective name of the largest school of Jōdo Shinshū Buddhism (which further sub-divides into the Nishi and Higashi branches). Hongan-ji (本愿 Temple du Voeu Primal ? ), aussi archaïque romanisée en tant que Hongwanji, est le nom collectif de la plus grande école de Jodo Shinshu le bouddhisme (qui d’autres sous-divise en branches et Nishi Higashi). ‘Hongan-ji’ may also refer to any one of several actual temple buildings associated with the sect. « Hongan-ji» peut également se référer à une quelconque de plusieurs bâtiments du temple réels associés à la secte.

la suite:-

Liens externe:

vidéos youtube:

 

nishi hongan-ji

HIGASHI HONGAN-JI TEMPLE 東本願寺

AMATERASU.

Posted on: 10 mars 2011


 

Source image:http://www.starchalicesisters.com

Source article:http://lacathedralepaienne.forums-actifs.net/t330-amaterasu-deesse-japonaise


:rose2: :rose2: :rose2:

Amaterasu:

L’ancêtre de l’empereur
Déesse du Soleil et de la lumière, de la croissance et de la fertilité, elle donne une assise divine à la dynastie impériale.

le présent n’est justifié que par le passé, le terrestre par le céleste: ainsi pensaient les japonais du v11 siècle. L’autorité de l’empereur devait donc avoir un origine très ancienne et divine.

Son origine:

Le kojiki, le plus ancien livre Japonnais, nous rapporte qu’ à l’origine il y a cinq couples divins, dont le dernier fut celui d’Isanaki et de Isanami, un frère et une sœur. Isanaki est le dieu qui consola la terre et le père d’ Amaterau, la déesse du Soleil, de Tsuki-yomi, le dieu la lune, et de Susanno,
le dieu de la Mer.Ce dernier voulait refuser son domaine et rejoindre sa mère aux enfers.

la suite:

liens externe:

 http://mythologica.fr/japon/amaterasu.htm

http://www.lejapon.org/forum/content/139-La-legende-de-la-deesse-Amaterasu

vidéo:youtube

Demo kito 2010 par FogoRasto .avi

« Amaterasu, déesse du soleil, a élevé son petit-fils seule. Un beau jour, il tombe amoureux de la princesse des fleurs, fille des dieux de l’empire voisin. Le jour où Amaterasu accomplit le rituel de leur mariage, un étranger arrive et chamboule la sérénité de leur célébration… »

Étiquettes : , , , ,

article source: http://japonasimut.canalblog.com/tag/Confucius

Le sanctuaire confucianiste Koshi-byo … enclave chinoise à Nagasaki …

Renommé pour les tuiles jaune vif particulières de son toit et pour ses beaux murs rouges visibles de loin, le Koshi-byyo a été construit en 1893 pour et par la communauté chinoise de Nagasaki en l’honneur du sage Confucius.
Incendié par la conflagration qui a suivi la bombe atomique, la sanctuaire a été rebâti en huit ans et achevé en 1967.
Avec ses statues en marbre de Confucius et de ses soixante-douze disciples, ce genre de temple est unique au Japon. Edifié et entretenu par les chinois il est placé sous la juridiction de l’ambassade de Chine à Tokyo. Le Koshi-byo est donc officiellement une petite parcelle de la Chine à Nagasaki.

DSCN2270

xx

DSCN2271

la suite

liens externe:http://fr.wikipedia.org/wiki/Confucius

http://www.nichiren-etudes.net/gosho/lexique/l-confucius.htm

http://www.inrp.fr/edition-electronique/lodel/dictionnaire-ferdinand-buisson/document.php?id=2952

Article source:

http://www.fraternet.com/magazine/etre2907.htm

Confucius (env. 551- 479 av. J.-C.)

http://www.cmontmorency.qc.ca/sdp/philo/confucius.html Ce philosophe et penseur chinois exerça une puissante influence sur la culture chinoise et sur son histoire même.

Attaché à de hautes responsabilités dans un pays divisé, enclin aux inégalités sociales et à un relâchement des mœurs, Confucius applique avec succès de nombreuses réformes et parvient, selon la tradition, à rétablir l’ordre et à faire régner la justice. Pour lui, le bon fonctionnement d’une société passe obligatoirement par la connaissance d’un ordre cosmique supérieur porteur de préceptes universels, et par la reconnaissance d’un ordre intime propre à la nature humaine. Car dès lors que l’homme se ressent jen, autrement dit, porteur de la plus grande Vertu qui soit et qu’il nomme « noblesse du ciel », il se découvre uni à l’infini comme avec les autres et comprend que l’ordre social ne peut émaner que de sa volonté de développer la perfection qui est en lui. Confucius préconise, à cet effet, de forger nos propres comportements, par Amour pour autrui comme pour nous-mêmes, selon cinq principes de base, cinq facettes de l’univers parfait dont nous sommes issus : la bonté, la droiture, la bienséance, la sagesse et la loyauté. La suite


Sorte de petite armoire que l’on garde portes fermées, et que l’on ouvre uniquement pour se recueillir ,placer des « offrandes » »devant la photo du défunt.

article source: http://www.trek-japon.com/2007/04/16/60-les-japonais-et-la-mort

Les Japonais et la mort

Par Kagami, lundi 16 avril 2007 à 13:18 : Histoire :

Le bouddhisme et la doctrine zen ont beaucoup influencé les coutumes et les modes de pensée japonais. La signification et la perception de la mort ont été forgées au moyen âge. À cette époque, la mort ne générait aucun effroi chez les Japonais.

Statue bouddhiste

La mort n’a jamais été considérée avec horreur chez les Japonais du moyen-âge, chez lesquels la doctrine bouddhique de l’impermanence de toute chose déterminait pour une grande part leur manière d’envisager la vie et la mort. Dans l’esprit de Shintô, la mort n’est pas redoutable, elle est plutôt gênante pour ceux qui restent.

Mais le défunt, lui, se rend dans un au-delà assez vague, une sorte de pays de la mort : le Yomi-no-kuni. Devenu esprit ou Kami, il s’intègre à la nature, veillant avec plus ou moins de bienveillance sur les vivants, selon que ceux-ci les vénèrent ou non. Les Japonais étaient donc assez familiarisés avec l’idée de mort, considérée comme un destin universel qu’ils savaient ne pouvoir éviter et qui, dans le fond, était conforme à la loi naturelle.

la suite

Source image : http://www.religionenschweiz.ch/bauten/fr/foguangshan.html

Sur le rouleau d’un des novices de pierre, il est écrit: «La lumière du Bouddha brille partout».


Traducteur Google

Bannière du site

La diversité est une richesse, l’art un moyen d’expression

La diversité est une richesse, l'art un moyen d'expression

Contact

japonpassiondesylv1@live.fr

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 443 autres abonnés

Sondage

Catégories

Fréquentation

  • 344,676 visiteurs
hobbies
Please do not change this code for a perfect fonctionality of your counter hobbies
jeux de casino

Fréquentation du blog

Livre d’or

météo Japon/France

japon passion de sylv1

%d blogueurs aiment cette page :