Japon Passion de sylv1

l’activité de la centrale de Hamaoka désormais suspendue

Posted on: 16 mai 2011


Actualité:

Source article et photo:http://www.maxisciences.com/

Centrale nucléaire illustration

Centrale nucléaire illustration

 

Suite à une directive du premier ministre japonais, l’opérateur de la centrale de Hamaoka dans le centre de l’archipel s’est vu contraint samedi de mettre un terme à l’activité de tous les réacteurs de l’installation. Les bâtiments construits dans une région à forte activité sismique laissaient craindre la possibilité d’un nouvel accident semblable à celui de Fukushima.

La centrale de Hamaoka est désormais hors-service. La fermeture du réacteur 5 samedi 14 mai à 4h GMT marque la fin de son activité. Toutefois, si les unités 1 et 2 ont été définitivement stoppées en 2009, l’arrêt des unités 3, 4 et 5 n’est quand à lui que provisoire. La suspension a été estimée à hauteur de deux ans, temps au cours duquel l’opérateur de la centrale, Chubu Electric Power, devra construire une digue et améliorer les dispositifs de protection contre un éventuel tsunami.

L’initiative a été prise par le premier ministre japonais, Naoto Kan qui, soucieux de préserver la sécurité des populations alentours a demandé à l’opérateur de la centrale de Hamaoka de suspendre définitivement l’activité de l’installation. Selon les estimations établies par les experts, les risques de manifestation d’un séisme de magnitude 8 s’élèvent à 87% pour le centre du Japon durant les 30 prochaines années. Une menace extrêmement élevée d’autant plus que la centrale de Hamaoka a été construite pour résister à des secousses de magnitude 6,5. Selon Naoto Kan, un nouvel accident nucléaire, qui plus est dans cette région, pourrait avoir un « énorme impact sur la société japonaise dans son ensemble« .

Une suspension difficile à assumer

L’arrêt total d’activité de la centrale de Hamaoka ne devrait pouvoir se faire sans difficultés. En effet, l’installation représente à elle seule 15% de la capacité totale de production d’énergie de l’opérateur qui alimente le centre du Japon. Pour faire face à cette baisse considérable des ressources, Chubu Electric Power prévoit d’augmenter l’activité de ses centrales thermiques, à travers des importations supplémentaires d’hydrocarbure. Le gouvernement a également annoncé son aide dans les opérations visant à compenser l’arrêt des réacteurs.

La suspension temporaire de la centrale de Hamaoka marque le début d’un profond changement dans la politique énergétique japonaise. Le premier ministre a en effet exprimé ses souhaits pour l’avenir d’un usage plus important des énergies renouvelables dans la production d’électricité, et d’un remaniement des logiques de consommations actuelles. Actuellement, le Japon représente la troisième puissance économique mondiale et produit entre 25% et 30% de son électricité via 54 réacteurs nucléaires.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Traducteur Google

Bannière du site

La diversité est une richesse, l’art un moyen d’expression

La diversité est une richesse, l'art un moyen d'expression

Contact

japonpassiondesylv1@live.fr

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 444 autres abonnés

Sondage

Catégories

Fréquentation

  • 341,324 visiteurs
hobbies
Please do not change this code for a perfect fonctionality of your counter hobbies
jeux de casino

Fréquentation du blog

Livre d’or

météo Japon/France

%d blogueurs aiment cette page :