Japon Passion de sylv1

Archéologie du japon

Posted on: 11 avril 2011


Découverte de 5 habitations jomons à Makinokoyama

Article source: http://berangere.livejournal.com/30167.html#cutid1

toro
  La quatrième campagne de fouilles de Makinokoyama (牧野小山遺跡, préfecture de Gifu, ville de Minokamo) a eu lieu du 22 novembre 2010 au 21 janvier 2011, sur une aire de 490m². Un rapport de fouilles sommaire est disponible ici.
  Cette campagne a concerné des unités stratigraphiques de l’Antiquité à la civilisation Jōmon.
  Cinq habitations semi-enterrées du Jōmon Moyen (3000 – 2000 BCE) ont été fouillées, datées par le mobilier qu’elles contenaient. Une habitation de l’Antiquité a également été retrouvée.
La suite:

Article source: http://rr0.org/science/crypto/archeo/enquete/dossier/Okinawa/

Structures englouties de Yonaguni

En 1985 un voyagiste de plongée, Kihachiro Aratake, alors qu’il plonge voir des requins au large des côtes les plus au Sud de l’île japonaise Yonaguni Jima, découvre des structures énigmatiques. Le professeur Masaaki Kimura, de l’Université de Ryukyus à Okinawa (Japon), étudie les structures pendant plusieurs années, et acquiert la conviction qu’elles sont de fabrications humaine.

A l’occasion de la sortie de son livre Heaven’s Mirror, l’écrivain Graham Hancock invite le docteur Robert Schoch à venir donner son opinion quant à l’origine « naturelle » ou « humaine » de ces structures, dans le cadre d’une trilogie télévisée intitulée « La quête des civilisations perdues ». Schoch accepte et arrive au Japon en Septembre 1997.

Le docteur Schoch pense que la structure est en majeure partie, peut être en totalité, naturelle. Mais tous les géologues ne sont pas d’accord avec Schoch, et des découvertes au large des côtes de Cuba, ainsi qu’en Inde, dans le Golfe de Cambay, en font plus probablement une structure au minimum « terraformée », c’est-à-dire naturelle d’origine mais dont les aspects ont été améliorés de la main de l’homme.

Les émissions Flooded Kingdoms of the Ice Age de la chaîne de télévision britannique Channel 4, diffusées en Février et Mars 2002 et accompagnant la publication du nouveau livre Underworld de Hancock, détaillent les découvertes effectuées à des profondeurs allant jusqu’à 300 pieds sur des grands shelves côtières, et dans la Méditerranée près de Malte.

Ces découvertes montrent clairement que, au cours de la dernière ère glaciaire, la civilisation s’est développé sur ce qui était alors les régions côtières de nombreux endroits du monde qui, malgré les glaciations plus au Nord, jouissaient toujours d’un climat très plaisant et tempéré. Ces anciennes colonisations apparaissent avoir été des cités urbaines bien plus avancées que nos modèles actuels de la préhistoire sont préparés à l’assimiler, mais leur existence est simplement tout aussi réelle que le fait qu’elles furent à l’évidence submergées lors de la fin abrupte de l’ère glaciaire, à la frontière du Pleistocène et de l’Holocène.

Le docteur Schoch se met alors à travailler sur Yonaguni Jima avec le géologue marin réputé qu’est le professeur Kimura, convaincu qu’il s’agit là de structures de la main de l’homme, contrairement à Schoch.

Ce qui suit est la discussion détaillée de Schoch :

Depuis des décennies, en fait depuis des siècles et même des millénaires, différents chercheurs et écrivains ont recherché la vérité derrière le continent perdu qu’est l’Atlantide de Platon (généralement, mais pas toujours considéré comme localisé soit dans la mer Méditerranée ou l’océan Atlantique), ou le continent frère présumé d’Atlantide dans l’océan Indien ou Pacifique, désigné alternativement Mu ou Lémurie. Selon une interprétation littérale de la chronologie de Platon, l’Atlantide fut détruit par un cataclysme entre 9500 et 9600 avant J.-C., et la civilisation supposée de Mu est considérée comme antérieure encore.

Aujourd’hui reste ce qui est considéré par certains comme la preuve tangible d’une civilisation perdue, très sophistiquée, et très ancienne, localisée sous la mer dans la région d’Okinawa. Cela pourrait-il être Mu ou la Lémurie ?

Les structures découvertes jusqu’ici se trouvent au large des côtes de Okinawa et des diverses îles de la chaîne de l’île Ryukyu, au Japon. La plus connue et la plus spectaculaire de ces structures est celle située au large de la côte Sud de l’île Yonaguni, une petite (environ 10 km par 4 km) île japonaise située à l’Est de Taiwan et à l’Ouest des îles Ishigaki et Iriomote dans la Mer de Chine Est.

La structure au large de la côte de Yonaguni a été décrite comme « la plus vieille construction du monde » [Barot 1998], prennant la forme d’une « ziggurat de pierre » remontant à 8000 avant J.-C. [Barot 1998]. Si c’est effectivement le cas, cela en ferait l’une des découvertes archéologiques les plus importantes des dernières 50 années.

Afin d’évaluer le site, j’ai visité Yonaguni en 2 occasions distinctes (en Septembre 1997 à l’invitation de l’homme d’affaires japonais M. Yasuo Watanabe, et durant Juillet-Août 1998 en tant que membre du projet archéologique sous-marin « Equipe Atlantide »).

A chaque séjour je fit diverses plongées sur le site. Le « Monument de Yonaguni », comme j’appelle cette structure, a superficiellement l’apparence d’une structure en plate-formes ou de pyramide échelonnée. Elle a été comparée à diverses structures pyramidales et de temples aux Amériques, comme l’ancien « Temple du Soleil » près de Trujillo dans le Nord du Perou [Joseph 1997, pp. 4-5].

Le Monument de Yonaguni a plus de 50 m de long selon une direction Est-Ouest et plus de 20 m de large dans une direction Nord-Sud. Le sommet de la structure se trouve à environ 5 m sous le niveau de la mer, alors que la base est à environ 25 m de la surface.

C’est une structure asymétrique avec ce qui semble être des marches de pierre titanesques exposées sur sa façade Sud. Ces marches varient de moins de 50 cm à plusieurs mètres de hauteur. Lorsque l’on voit les photographies du Monument de Yonaguni de nombreuses personnes ont l’impression, de part la régularité des faces rocheuses des marches et les angles aigüs formés par la pierre, qu’il s’agit d’une structure artificielle.

Les faces rocheuses semblent être des pierres dressées. S’il s’agit d’une structure artificielle, faite de la main de l’homme, alors il est raisonnable de penser qu’elle n’a pas été construite ou sculptée sous l’eau mais à une époque où cette région se trouvait au-dessus du niveau de la mer.

En fait, cette région a connu de grandes montées du niveau de la mer et durant et depuis le Pleistocène (« l’ère glaciaire ») et d’après des courbes standards bien établies des montée de niveau de la mer dans cette région, le Monument de Yonaguni pourrait avoir été au-dessus du niveau de la mer il y a 8000 à 10000 ans. On peut donc imaginer avec un certain niveau confiance que le Monument de Yonaguni est une construction de la main de l’homme qui doit alors être vieille d’au moins 8000 ans.

Le docteur Masaaki Kimura, professeur du Département de Physique et des Sciences de la Terre à l’Université de Ryukyus (Okinawa), a mené un projet de cartographie sous-marine exhaustive du Monument de Yonaguni.

lire la suite:

Video:youtube

Une pyramide soumarine de 12.000 ans archéologie 2008

The mystery of Yonaguni underwater structure01

Lien externe:

http://paranormal-esotemyst.forumactif.com/t15-quelles-sont-ces-mysterieuses-constructions-trouvees-sous-les-eaux-ou-sous-la-vegetation

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Traducteur Google

Bannière du site

La diversité est une richesse, l’art un moyen d’expression

La diversité est une richesse, l'art un moyen d'expression

Rejoignez moi sur facebook

Contact

japonpassiondesylv1@live.fr

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 346 autres abonnés

Sondage

Catégories

Fréquentation

  • 333,914 visiteurs
hobbies
Please do not change this code for a perfect fonctionality of your counter hobbies
jeux de casino

Fréquentation du blog

Livre d’or

météo Japon/France

japon passion de sylv1

%d blogueurs aiment cette page :