Dimanche 27 mars, 9h

Un porte-parole de Tepco prévenait dimanche que des taux de radioactivité extrêmement élevés avaient été relevés dans une flaque d’eau au sous-sol de la salle de la turbine derrière le réacteur 2 de la centrale de Fukushima Daiichi.

Les explications de Tepco : « Nous avons détecté dans les échantillons d’eau des taux élevés de césium et d’autres substances qui ne se trouvent généralement pas dans l’eau du réacteur. Il existe une forte probabilité pour que les barres de combustible se soient dégradées. Ce chiffre est 10 millions de fois plus élevé que le niveau de radioactivité de l’eau qui se trouve généralement dans un réacteur en bon état ».